5 mars 2018

Intelligence artificielle : Un « cerveau flottant » s'envolera pour l'SSI

Intelligence artificielle : Un « cerveau flottant » s'envolera pour l'SSI

La station spatiale internationale (SSI) accueillera un nouvel usager. Par contre, celui-ci n'est pas fait de chair et de sang. Il s'agit de CIMON (Crew Interactive MObile companioN), un assistant personnel pour les astronautes animé par une intelligence artificielle.

Son corps prend la forme d'une sphère muni d'un écran, ce qui lui a valu le qualificatif de « cerveau » par la compagnie qui l'a créé : Airbus. L'entreprise spécialisée en aéronautique a fait équipe avec IBM et utilisé leur intelligence artificielle Watson AI.

CIMON a été conçu pour aider les astronautes dans leurs tâches quotidiennes, notamment en affichant des procédures techniques à son écran. « [Il] accroît leur efficacité, contribue au succès de la mission et améliore la sécurité, en servant également de système d'alerte en cas de problème technique », mentionne Airbus dans un communiqué.

Cet assistant bien particulier serait l'équivalent d'un « collègue » supplémentaire à bord de la station. « [Les astronautes] peuvent réellement dialoguer avec. » Il s'agira du premier outil qui exploitera l'IA pour seconder les astronautes dans l'espace, selon la compagnie.

CIMON sera en mesure de se déplacer seul en apesanteur et pourra reconnaître ses confrères humains. Des plans de la station spatiale sont d'ailleurs intégrés dans sa mémoire ainsi que des échantillons de voix et d'images de l'astronaute avec qui il va travailler pour sa première mission.

Un collègue pour les longs voyages
Les développeurs espèrent qu'à moyen terme l'assistant sera en mesure d'étudier les effets sociaux susceptibles d'apparaître lorsqu'un groupe de personnes est cloitré pour des missions de longue durée dans l'espace. Ils espèrent que ce nouvel outil soit utilisé lors d'éventuels voyages sur Mars ou la Lune.

L'arrivé d'une membre d'équipage doté d'une intelligence artificielle n'est pas sans rappeler le célèbre HAL du film 2001, l'Odyssée de l'espace (2001: A Space Odyssey). En espérant que ses créateurs auront vu le film et que CIMON puisse demeurer un être plus sympathique.

Selon ces développeurs, « Les interactions sociales entre les personnes et les machines, entre les astronautes et les systèmes d'assistance équipés d'une intelligence émotionnelle, pourraient jouer un rôle-clé dans le succès des missions de longue durée ».

Ce collègue numérique sera testé pour la première fois en condition réelle au cours de la mission Horizons de l'Agence spatiale européenne. Le lancement est prévu pour juin prochain.


Source : SRC
Crédit photo : airbus.com
Tous droits réservés © Prodige Média – 2017 - 2018
Politique de confidentialité | Termes et conditions
view_count(); (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-9604211-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');