26 avril 2018

Que vous cache votre enfant sur les applications factices?

Que vous cache votre enfant sur les applications factices?

Avez-vous connu l'époque des journaux intimes cadenassés? Ces livrets renfermant autrefois les plus intimes secrets des enfants et des adolescents ont pour ainsi dire disparu, mais les jeunes ont aujourd'hui accès à des outils bien plus sophistiqués pour cacher des informations à leurs parents. Bienvenue à l'ère des applications factices (decoy applications).

Ces applications sont revenues sur le devant de la scène il y a deux semaines, lorsque le service de police de Durham, au Royaume-Uni, a appelé les parents à la prudence avec l'une d'entre elles : Calculator%. Les policiers n'ont pas donné plus de détails, outre le fait que l'application était en cause dans une enquête en cours.

Quelques jours plus tard, Apple retirait Calculator% de l'App Store.

Malgré son nom à l'apparence inoffensif et son interface imitant celui de la calculatrice installée par défaut sur les téléphones d'Apple, cette application dissimulait un dossier secret. Les utilisateurs de Calculator% pouvaient donc cacher des photos et des vidéos derrière le clavier de la calculatrice. Pour accéder au dossier secret, il fallait entrer une opération mathématique prédéterminée.

Distribution de matériel obscène
Il est facile d'imaginer tout ce qu'un adolescent peut vouloir soustraire aux regards indiscrets dans un tel dossier secret, surtout quand les policiers s'en mêlent. La page dédiée à Calculator% sur l'App Store contenait d'ailleurs des photos osées en guise d'exemples de contenus à receler.

Quatre adolescents de Pennsylvanie ont même été accusés de distribution de matériel obscène en 2015 après s'être servis de cette application pour cacher des vidéos dont ils se servaient pour intimider une jeune fille de leur école.

Les amoureux infidèles aussi visés
Calculator% est pourtant loin d'être la seule application de ce genre sur les boutiques d'Apple et de Google. Une recherche pour « decoy app » sur le Google Play Store permet notamment de trouver une série d'applications publiées par Second Phone Apps dont l'objectif est de communiquer par message texte à l'abri des regards indiscrets.

Ces applications comportent des logos et des noms à l'apparence banale, tels que Baseball, Calorie Counter, Study Guide, Golf GPS et Shopper. L'objectif : passer inaperçues parmi la multitude d'autres applications authentiques installées sur les téléphones de leurs utilisateurs.

Les applications factices ne trouvent pas leur public seulement auprès des adolescents. Les amoureux infidèles y trouvent aussi leur compte, si l'on en croit certaines évaluations laissées sur les pages des boutiques d'applications.

Comment détecter les applications factices?
Il existe différents moyens d'identifier les applications factices. Voici deux méthodes qui devraient vous aider à trouver celles installées sur le téléphone de votre enfant.

Méthode 1 - iOS

Poursuivez votre recherche en cherchant des applications qui vous sont inconnues. Si celles-ci sont associées à un niveau de stockage élevé, il y a peut-être lieu de vous inquiéter. En effet, une application simple telle qu'une calculatrice ne devrait pas contenir autant de données qu'une application complexe comme Facebook.

Méthode 1 - Android

Méthode 2 - iOS

Méthode 2 - Android

L'ultime recours
Malgré ces vérifications, il se pourrait que certaines applications factices vous aient échappé. Si vos doutes subsistent, il existe une méthode plus draconienne pour vous assurer que votre enfant n'utilise pas de telle application : effacer l'intégralité du contenu de l'appareil en rétablissant la configuration d'usine.

Apple et Google ont tous deux une rubrique d'aide prévue à cet effet sur leur site respectif.

Une fois la configuration d'usine rétablie, la première chose à faire sera d'activer le contrôle parental (Apple/Google), ce qui vous permettra d'interdire l'installation d'applications sans votre consentement.


Source : SRC
Tous droits réservés © Prodige Média – 2017 - 2018
Politique de confidentialité | Termes et conditions
view_count(); (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-9604211-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');